En e-learning, comment favoriser l'apprentissage ?

Comment éviter la surcharge cognitive en e-learning ?

Que ce soit lors de formations présentielles ou distancielles, il est important de donner le nombre d’information suffisant. Cela n’est pas chose facile lorsqu’on sait que trop d’information risquerait de « noyer » l’apprenant, et que ne pas en donner assez l’ennuierait. Mais alors, comment faire ? Et que signifie le terme « surcharge cognitive » ?

 

 

La théorie de la charge cognitive

 

Définition

 

En parcourant l’ouvrage « La charge cognitive : Théorie et applications » Ed. Armand Colin de Lucile Chanquoy, André Tricot et John Sweller, on comprend que la notion de charge cognitive repose sur une architecture pouvant être décrite comme un système de transmission et de traitement de l’information. Globalement, la théorie repose sur une architecture composée d’une mémoire de travail et d’une mémoire à long terme. Cela implique qu’un apprenant ne peut stocker que 5 à 9 informations à la fois. Au-delà, l’information ne peut pas être analysée et donc stockée dans la mémoire à long terme.

 

 

Quel impact sur la vie de tous les jours ?

 

Comme évoqué précédemment, la charge cognitive est liée à notre mémoire de travail et à notre mémoire long terme. Par conséquent, la notion de charge cognitive impact notre apprentissage, et ce, tout au long de notre vie. Pour compliquer cela, la théorie de Sweller met en avant le fait que chacun d’entre nous dispose de son propre schéma mental, lequel constitue en quelque sorte le socle de nos connaissances.

 

 

Apprentissage et neurosciences

 

 

L’impact de la surcharge cognitive en e-learning

 

Les typologies de charge cognitive

 

D’après l’étude menée par Christophe Charroud et Philippe Dessus de l’université de Grenoble Alpes intitulée « La charge cognitive dans l’apprentissage », il existe différents types de charges. Celles-ci sont au nombre de trois :

  • La charge cognitive intrinsèque, qui est liée aux caractéristiques du matériel appris et du niveau d’interactivité des éléments
  • La charge cognitive extrinsèque, qui est liée à la manière dont l’information est présentée
  • La charge cognitive essentielle, qui est liée aux caractéristiques individuelles de chaque apprenant

 

Toutes ces charges étant interrelliées, il est important que les ingénieurs pédagogiques prennent en compte ces trois composantes dans l’élaboration de leur e-learning.

 

 

Nos conseils

 

Afin de palier à cette surcharge cognitive, nous préconisons les éléments suivants :

  • Testez en amont les connaissances de vos apprenants (ex : autodiagnostic, tests, …).
  • Communiquez avant le jour J sur les notions qu’ils retrouveront dans leur e-learning (ex : envoyez des pré-communications).
  • Individualisez votre contenu à l’aide d’anecdotes pour une meilleure assimilation.
  • Variez les supports pédagogiques (vidéo, article de presse, QCM, etc), tout en gardant une logique entre les visuels et ce qui est dit.
  • Divisez les apports en plusieurs parties. En découvrant petit à petit toutes les notions obligatoires, cela favorisera leur mémoire à long terme.

 

 

 

Maintenant que vous connaissez l’impact de la surcharge cognitive sur l’apprentissage, êtes-vous prêts à favoriser celui de vos collaborateurs ? Si oui, contactez-nous ! Nous serons ravis d’échanger avec vous sur notre griffe pédagogique, le Training Design.

 

 

Formation à l'ère du 3.0

 

 

 

L'équipe

A propos L'équipe

L'équipe Akor consulting est spécialisée dans l'accompagnement humain des transformations, en France et à l'international. Forte des origines très diverses de ses consultants, elle met en place de façon dynamique des projets de conseil, formation, coaching et teambuilding auprès des entreprises en changement. Enthousiaste dans l'état d'esprit, pragmatique dans les résultats et innovante dans la démarche, elle a déjà accompagné plus de 500 entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

À l’heure du digital, pourquoi revoir sa stratégie de formation ?

La transformation digitale implique un changement de paradigme   Nouvelles opportunités   Le digital crée de nouvelles opportunités: des business models disruptifs apparaissent, de nouvelles techniques de communication et même de transport bouleversent le monde et apportent avec eux de nouvelles opportunités inédites. En parallèle, le temps de réaction sur les marchés s’est raccourci et […]
Lire la suite...

Commentaires 1

Comment relever le pari de sa transformation digitale ? (3/3)

Comment réussir le challenge de la transformation digitale ? La clé de succès est d’évoluer vers une VRAIE culture digitale, fondée sur : L’intelligence collective (cf billet précédent, retour d’expérience La Poste) L’Open Innovation (L’open innovation est un mode d’innovation basé sur le partage, la coopération entre entreprises.) La participation de chaque ASSOCIE et l’engagement de tous : Le […]
Lire la suite...

Commentaire 0

Des MOOC aux SOOC…

Ces formats de formations en ligne qui ont le vent en poupe !   La dernière tendance qui vient faire de l’ombre aux MOOC, c’est le « social learning » – appelons-le, ici, le « SOOC » pour Social Open Online Course. Connaissez-vous ce nouveau système d’apprentissage ? Va t’il prendre le pas sur les MOOC ? Réponses.    MOOC/COOC – SOOC : […]
Lire la suite...

Commentaires 2

La montée en puissance des équipes de vente par l’internalisation de la formation

La société Carador, qui compte 50 boutiques dispersées dans l’hexagone, est en pleine transformation. Sa stratégie est ambitieuse. Il s’agit d’acclimater son modèle économique, en l’état typique d’une organisation « familiale », avec celui d’une organisation « groupe » en vue d’accompagner de façon optimale le développement homogène de sa chaîne de boutiques.   Une fois établis les fondamentaux […]