Changement de la formation professionelle

Le « big bang » de la formation professionnelle

Nous allons devoir changer au moins 5 fois de métier au cours de notre carrière professionnelle. Se former aux technologies du numérique, aux nouveaux modes de management, apprendre un nouveau métier… la formation professionnelle représente un enjeu de transformation important.

 

La formation professionnelle

 

La formation professionnelle continue est un droit individuel qui permet à tout un chacun de se former tout au long de sa carrière.

 

Elle permet de développer et d’adapter ses compétences face au marché de l’emploi ainsi que son employabilité.

Avec l’essor des nouvelles technologies, se former aux outils du digital est devenu essentiel afin de rester compétitif sur le marché. Réaliser une formation professionnelle permet aussi d’obtenir une promotion ou bien de changer d’emploi ou même de métier. Si elle est synonyme d’épanouissement professionnelle, elle rime aussi avec épanouissement personnel et permet de prendre confiance en soi. Une formation peut permettre de développer son plein potentiel.

 

La formation professionnelle continue permet également aux entreprises de rester compétitives et représente un levier de transformation face aux évolutions économiques du marché. Une entreprise qui forme ses salariés, assure leur capacité d’adaptation et leur agilité.

 

Que dit la réforme ?

 

Droit individuel et personnel

La réforme sur la formation professionnelle reconnaît l’accès à la formation pour tous en tant que « droit individuel et personnel ». Cette démarche est matérialisée par le compte personnel de formation (depuis 2015) qui permet de se former tout au long de sa carrière jusqu’à son départ à la retraite.

 

De 500 euros par an plafonné à 5000 euros

En mars 2018, Muriel Pénicaud, la ministre du travail, a présenté sa réforme sur la formation professionnelle. Le CFP jusqu’alors basé sur un quota d’heures de formation sera monétisé. Chaque salarié verra son compte de formation crédité de 500 euros par an (plafonné à 5.000 euros). Selon le gouvernement, ce capital financier permettra aux salariés de comprendre clairement à quelle formation ils peuvent prétendre.

 

Une application mobile

La réforme a pour objectif de rendre la formation accessible à tous et prévoit la sortie d’une application mobile. Elle permettra de suivre son parcours, de retrouver les informations nécessaires dans le choix de la formation, sur les débouchés et même de payer son stage en ligne. L’application permettra de créer un « lien direct » entre le salarié et l’organisme de formation et donc de démocratiser le compte personnel de formation.

 

Le financement

 

L’URSSAF

La gouvernance et le financement des formations ne seront plus assurés par les Opca, les organismes paritaires collecteurs agrées. C’est l’Urssaf, organismes collecteurs des cotisations sociales, qui se chargera de collecter l’argent des formations.

 

Opérateur de Compétences

Les Opca seront rebaptisées « opérateurs de compétences » et veilleront, entres autres, à la qualité et à la certification des différentes formations.

Le montant de la cotisation payé par les entreprises sera identique : 1,23 % de la masse salariale pour les entreprises comptant jusqu’à 10 salariés et 1,68 % pour les autres.

De plus, les salariés des TPE-PME pourront également prétendre aux formations grâce à « une solidarité financière des grandes entreprises ».

 

Changement de la formation professionelle

En pratique ?

Valeur ajoutée

Même si les frais de formations sont susceptibles d’être pris en charge par les organismes de l’état, ils représentent un coût pour les entreprises. Cependant, la formation leur apporte une valeur ajoutée en permettant de valoriser les compétences des salariés.

 

Choisir sa formation

Le choix de la formation pourra être simplifié par une application mobile à partir de 2019. Celle-ci permettra aux salariés de retrouver les informations sur les formations auxquels ils peuvent prétendre. Elle donnera aussi la capacité de connaître le taux de satisfaction des stagiaires.

 

Responsabilité partagée

Si la formation est un devoir pour les entreprises qui se doivent de proposer des stages aux salariés pour favoriser leur employabilité, ceux-ci seront enclin à devenir acteur de leur formation, grâce à la simplification du compte personnel de formation. Cela offrira davantage de visibilité aux formations : blended learning (formation digital et présentiel), intelligence artificielle, formation sur mobile, réalité virtuelle seront les grandes tendances de ces prochaines années.

 

L’accessibilité à la formation est un enjeu majeur alors que la mondialisation et la transition numérique modifient notre rapport au travail. Se former est non seulement devenu un enjeu professionnel et personnel pour les salariés mais également stratégique pour les entreprises.

 

Formation à l'ère du 3.0

 

L'équipe

A propos L'équipe

L'équipe Akor consulting est spécialisée dans l'accompagnement humain des transformations, en France et à l'international. Forte des origines très diverses de ses consultants, elle met en place de façon dynamique des projets de conseil, formation, coaching et teambuilding auprès des entreprises en changement. Enthousiaste dans l'état d'esprit, pragmatique dans les résultats et innovante dans la démarche, elle a déjà accompagné plus de 500 entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

À l’heure du digital, pourquoi revoir sa stratégie de formation ?

La transformation digitale implique un changement de paradigme   Nouvelles opportunités   Le digital crée de nouvelles opportunités: des business models disruptifs apparaissent, de nouvelles techniques de communication et même de transport bouleversent le monde et apportent avec eux de nouvelles opportunités inédites. En parallèle, le temps de réaction sur les marchés s’est raccourci et […]
Lire la suite...

Commentaires 1

Comment relever le pari de sa transformation digitale ? (3/3)

Comment réussir le challenge de la transformation digitale ? La clé de succès est d’évoluer vers une VRAIE culture digitale, fondée sur : L’intelligence collective (cf billet précédent, retour d’expérience La Poste) L’Open Innovation (L’open innovation est un mode d’innovation basé sur le partage, la coopération entre entreprises.) La participation de chaque ASSOCIE et l’engagement de tous : Le […]
Lire la suite...

Commentaire 0

Des MOOC aux SOOC…

Ces formats de formations en ligne qui ont le vent en poupe !   La dernière tendance qui vient faire de l’ombre aux MOOC, c’est le « social learning » – appelons-le, ici, le « SOOC » pour Social Open Online Course. Connaissez-vous ce nouveau système d’apprentissage ? Va t’il prendre le pas sur les MOOC ? Réponses.    MOOC/COOC – SOOC : […]
Lire la suite...

Commentaires 2

La montée en puissance des équipes de vente par l’internalisation de la formation

La société Carador, qui compte 50 boutiques dispersées dans l’hexagone, est en pleine transformation. Sa stratégie est ambitieuse. Il s’agit d’acclimater son modèle économique, en l’état typique d’une organisation « familiale », avec celui d’une organisation « groupe » en vue d’accompagner de façon optimale le développement homogène de sa chaîne de boutiques.   Une fois établis les fondamentaux […]