À l’heure du digital, pourquoi revoir sa stratégie de formation ?

La transformation digitale implique un changement de paradigme

 

Nouvelles opportunités

 

Le digital crée de nouvelles opportunités: des business models disruptifs apparaissent, de nouvelles techniques de communication et même de transport bouleversent le monde et apportent avec eux de nouvelles opportunités inédites. En parallèle, le temps de réaction sur les marchés s’est raccourci et c’est l’agilité aujourd’hui qui rime avec rentabilité.

 

Le digital bouscule la société

 

Chez les collaborateurs, consommateurs, actionnaires, dirigeants…

 

De nouveaux comportements et de nouvelles attentes ont émergé et évoluent constamment avec plus de rythme que jamais !

 

Génération zapping, autonomie, ROI immédiateté, hyper connectivité, Out of the box….

 

Le consommateur est plus informé que le vendeur, le collaborateur choisit autant son entreprise qu’il est sélectionné, l’actionnaire vit au rythme effréné des fluctuations de marché, le dirigeant doit s’entourer, penser et agir toujours plus vite…

 

La formation vit sa révolution !

 

Pour répondre aux changements de la société en profondeur, la formation est un levier puissant. Mais cette dernière est aussi au cœur de sa révolution pour s’adapter au digital…

 

De nouvelles offres de formation émergent et disparaissent, d’autres donnes naissance à des initiatives améliorés…

 

Tous les enjeux semblent alors être en ébullition et porteur d’opportunités pour tous. La Vraie question est : comment les faire se rencontrer ?

 

Les méthodes traditionnelles ne fonctionnent plus

 

Un monde changeant

 

Quelque soit le sujet, il ne semble plus possible d’ignorer l’évolution du monde à moins de s’isoler dans un lieu paradisiaque dont le slogan n’évolue pas : « no shoes, no news ».

 

Bien tentant en effet, mais une deuxième tirade nous a rattrapé dans notre rêverie :« on n’arrête pas le progrès »…

 

Par ailleurs, plus la science progresse plus la science progresse. Ça peut sembler basique, mais la réalité est que nous avons aujourd’hui beaucoup plus d’outils à disposition pour faire des découvertes, cela accélère considérablement le rythme de changement du monde…

 

Alors, comment adapter les individus dans tous leurs aspects aux changements actuels et futurs ?

 

Appliquer les bonnes vieilles méthodes est tentant, mais les essais se soldent souvent (toujours ?) en échec plus ou moins relatif et plus ou moins rapide.

 

Un monde différent et de nouveaux enjeux !

 

On entend que l’IA nous remplacera et que nous n’aurons plus de travail, on parle alors de « casse sociale ».

Développer l’employabilité est alors un enjeu majeur des organisations. Il ne faudra plus former techniquement seulement, mais apprendre l’adaptabilité, ouvrir l’esprit, acculturer dans des domaines variés et pourquoi pas creuser l’avantage concurrentiel majeur de l’Homme : son humanité !

Notons notamment l’importance accordée de plus en plus au soft skills chez les individus, une première étape vers cette avancée…

 

Imprévisibilité

 

Si les experts analysent le futur et nous donnent leurs avis, ce qu’on voit le plus apparaître, c’est le caractère imprévisible et rapide des changements qui s’opèrent.

 

Faut-il alors revoir les modes de pensée ? Et comment se préparer à l’inattendu ? Et enfin l’Homme étant par nature réfractaire au changement… Ce « nouveau monde » peut-il être compatible avec le bonheur ?

 

 

Quelles solutions ?

 

L’humain mobilisé

 

Chez Akor, nous pensons que c’est l’Homme qui est au coeur des Organisations et de la société. Mobilisé, l’Humain est sans limites.

 

Il faut donc repenser la formation et intégrer l’évolution, le changement comme base de notre société.

Il s’agit alors de travail sur soi, de développement personnel, de soft skills pour donner les moyens à l’humain de faire sa Révolution Humaine 3.0 ?

 

La formation

 

La formation est donc un enjeu central, qui doit aussi répondre aux contraintes du nouveau monde. Il ne s’agit plus d’établir des plans de formation 18 mois en amont qui sont dépassés au moment du lancement, mais bien d’être réactif.

 

L’individu se déplace chaque jour, la formation doit le suivre et pas l’inverse…

Et il ne faut plus « ingérer des tas de connaissances » des jours durant assis devant un professeur qui donne son savoir, mais être inspiré pour apprendre…

 

Le monde où on impose une formation touche à sa fin, c’est bien l’individu qui en prend la responsabilité, en témoigne la dernière réforme du CPF…

 

L’organisation doit donc revoir sa copie pour mobiliser son capital humain …. Mais comment ?

 

 

En pratique

 

Dans les faits, les 2 types de formation qui s’imposent comme référente du nouveau monde sont :

 

  • Le digital learning qui a un aspect immédiat et qui est une action de masse !

Disponible partout, il rejoint les contraintes des utilisateurs, améliore le ROI formation, peut se déployer à la vitesse de l’éclair et donc rencontrer les enjeux des Organisations..

 

Encore faut-il que l’ingénierie pédagogique et le contenu soient en corrélation avec le monde.

Il est particulièrement adapté au format B2C, favorisant l’autoformation. Un format aussi intéressant pour les entreprises selon les objectifs : développer l’autonomie, l’auto formation, ouvrir à des sujets non liés au cœur d’activité, permettre un continuum pédagogique, favoriser la mobilité…

 

  • Le format blended : il s’agit d’un mix entre distanciel et présentiel. Son intérêt : l’apport de connaissance se fait avant, pendant et après la « réunion » présentielle. Il peut s’agir du format le plus impactant pour ancrer des notions selon le sujet et les secteurs…

Le digital sert alors de structure / support à la connaissance et le présentiel à un moment inspirant, dynamisant … offrant une valeur ajoutée inédite.

 

Le format purement présentiel ne convint plus : coûteux, peu flexible… il n’est pas lui-même adapté à un monde en évolution, alors comment l’y former ?

 

Formation à l'ère du 3.0

L'équipe

A propos L'équipe

L'équipe Akor consulting est spécialisée dans l'accompagnement humain des transformations, en France et à l'international. Forte des origines très diverses de ses consultants, elle met en place de façon dynamique des projets de conseil, formation, coaching et teambuilding auprès des entreprises en changement. Enthousiaste dans l'état d'esprit, pragmatique dans les résultats et innovante dans la démarche, elle a déjà accompagné plus de 500 entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Nos experts : Portrait de Saïf M’Khallef, Directeur Associé d’Akor Consulting !

Notre Cabinet est riche de talents et d’experts. Découvrez aujourd’hui le portrait de l’un de ses Directeurs Associés : Saïf M’Khallef ! Spécialiste de la performance commerciale et opérationnelle au sein d’Akor Consulting depuis 10 années.   Saïf M’Khallef : Un profil commercial avant tout !  Commercial dans l’âme, Saïf est un véritable expert dans […]
Lire la suite...

Commentaires 1

Comment relever le pari de sa transformation digitale ? (3/3)

Comment réussir le challenge de la transformation digitale ? La clé de succès est d’évoluer vers une VRAIE culture digitale, fondée sur : L’intelligence collective (cf billet précédent, retour d’expérience La Poste) L’Open Innovation (L’open innovation est un mode d’innovation basé sur le partage, la coopération entre entreprises.) La participation de chaque ASSOCIE et l’engagement de tous : Le […]
Lire la suite...

Commentaire 0

Des MOOC aux SOOC…

Ces formats de formations en ligne qui ont le vent en poupe !   La dernière tendance qui vient faire de l’ombre aux MOOC, c’est le « social learning » – appelons-le, ici, le « SOOC » pour Social Open Online Course. Connaissez-vous ce nouveau système d’apprentissage ? Va t’il prendre le pas sur les MOOC ? Réponses.    MOOC/COOC – SOOC : […]
Lire la suite...

Commentaires 2

La montée en puissance des équipes de vente par l’internalisation de la formation

La société Carador, qui compte 50 boutiques dispersées dans l’hexagone, est en pleine transformation. Sa stratégie est ambitieuse. Il s’agit d’acclimater son modèle économique, en l’état typique d’une organisation « familiale », avec celui d’une organisation « groupe » en vue d’accompagner de façon optimale le développement homogène de sa chaîne de boutiques.   Une fois établis les fondamentaux […]